Caramels et fudges pour un Noël en douceur

Hello la communauté !

On ne sait pas pour vous, mais cette période de pré-fête est toujours super intense, on dirait que l’année s’accélère en décembre ! Nous sortons la tête de l’eau, enfin sauf pour Paul qui plonge droit dedans… A l’heure actuelle, il est entrain de passer son Niveau 1 de plongée en Martinique 🌴 -Y en a qu’on la vie dure- Pendant que d’autres écrivent et lisent ces lignes en mangeant des caramels maison. 🙈

En parlant de moments-plaisir, nous allons vous parler de nos recettes de caramels à la coco et nos chocolats pralinés-noisettes… Mais avant ça, nous voulions parler de Noël. Cette fin d’année c’est toujours le même stress : les courses dans les magasins, la foule, la peur de rater la bonne affaire, le bon cadeau, sans parler de la carte bleue qui chauffe et le compte en banque qui gèle… Bref, on revient chez soi avec un mal de tête pas possible, même le doliprane n’y fait rien, alors on file tout droit se coucher, toute façon il fait trop froid pour sortir dehors. Mode hibernation-consolation activated. 🐻

STOP. Ça c’était avant.

Comment adopter un Noël serein et zéro déchet?

Après réflexion, on s’est dit qu’on ne voulait pas revivre ça cette année. Nous avons décidé de changer notre façon de préparer Noël et d’en être acteur. Cette année 2018, nous vivrons cette période de fête avec plus de sérénité, de créativité, d’ingéniosité. Et nous avons décidé de partager cette expérience avec vous.

1.Acheter d’occasion

Notre premier changement a été de favoriser les articles d’occasion. Pour cela, plusieurs possibilités : le bon coin, Emmaüs, les marchés et brocantes. Si on regarde d’un peu plus près, les objets vendus sont bien souvent encore en bon état, à peine utilisé pour certains, alors pourquoi ne pas leur faire honneur et leur offrir la vie pour laquelle ils sont faits ?  C’est comme ça que nous sommes devenus des sauveurs d’objets abandonnés et que nous avons trouvé un jeu de société même pas déballé du Noël dernier, des livres, une bonne bouteille de vin… Tout ça à des prix dérisoires.

2.Utiliser sa tête et ses 10 doigts

Notre deuxième changement a été de faire par nous-mêmes. Au quotidien, nous avons adopté le DIY comme on dit dans le jargon, du granola, aux produits cosmétiques et aux produits d’entretien… Alors pourquoi pas partager nos secrets avec nos proches et qui sait, donner envie à certains d’essayer?
Les idées les plus simples sont les meilleures, on recommande les shampoings solides, les baumes à lèvres, des caramels mous, de la confiture de lait, et pour ceux qui ont envie d’aller plus loin : un kit de démarrage zéro déchet pour la petite soeur par exemple? L’essentiel étant d’offrir ce que l’on a vraiment envie d’offrir, et ça, avec le coeur (et ses 10 doigts). En tout cas le temps passé à préparer ces petits cadeaux nous a apporté beaucoup plus de plaisir que 2h dans les rayons de la fnac.

caramels

3. upcycler 

Notre troisième changement a été 100% anti-gaspi. Nous avons constaté (et nous ne sommes pas les premiers) que chaque année des tonnes de papiers cadeaux, de boites d’emballages et de rubans consommés pendant les fêtes finissent à la poubelle le 25 décembre au matin. Pour lutter contre tout ce gaspillage, nous avons mis sur la table tout ce que nous avions amassé : boîtes à chaussures, papiers kraft, vieux journaux, ficelles et on en passe, puis nous les avons réutilisé pour en faire des paquets cadeaux uniques.
Pour ceux qui ne gardent pas toutes ces petites choses, les applications Geev et Donnons auront de quoi vous satisfaire, c’est incroyable le nombre de dons faits chaque jour sur ces sites.

emballage

4.offrir sans attendre en retour (oui florent)

Enfin, notre ultime changement a été de rendre en retour. Nous avons fait le tri dans nos placards pour donner ce que nous n’utilisions plus et faire des heureux, comme nous l’avons été. Parce que Noël c’est ça, c’est un moment de partage, de générosité, de don de soi avant d’être une montagne de cadeaux sous le sapin.
Nous nous en sommes rendus compte en changeant notre paradigme et en passant à l’acte – dans tous nos petits gestes, nous y avons trouvé du sens.  Nous avons eu du plaisir à faire par nous-mêmes, à donner, à rendre, à réutiliser, à valoriser. C’est un peu ce qu’on nous apprend enfant lorsqu’on fait des cadeaux pour nos parents à l’école primaire mais qu’on oublie au fil du temps, pour des raisons encore obscures.
Alors comme vous êtes sur un blog tourné autour de la cuisine familiale, nous ne pouvons que vous encourager à préparer Noël avec votre âme d’enfant, en oubliant le porte-monnaie et les offres promotionnelles.

La magie de Noël, elle est là, pas dans les magasins.

Vous pouvez commencer par ces petits caramels et ces fudges maison pour un aller sans retour en enfance…

Maintenant, passage a l’action !

40 caramels et 40 fudges
Préparation : 1 heure
Cuisson : 35 min
Temps de repos : 1 nuit au frais
Coût *
Difficulté *

Les ingrédients pour les caramels :
400 ml de crème de coco
400 g de sucre en de canne blond
60 g de beurre doux
90 g de miel (Thym, Acacia, Tilleul…)
2 pincées de fleur de sel
1 gousse de vanille
3 c. à s. de noix de coco râpée

Les ingrédients pour les fudges :
400 ml de lait concentré sucré
65 g de beurre doux
250 g de chocolat noir
250 g de chocolat praliné
120 g de noisettes torréfiées
2 pincées de fleur de sel (la base!)

Les ustensiles:
Deux casseroles
Une maryse
Un thermomètre de cuisson
Papier cuisson (ou stilpat)
Une plaque allant au four
Un plat carré en silicone ou en verre (chemisé de papier cuisson)

Préparation des caramels mous :
Tapisser un plat carré de papier cuisson ou huiler un plat en silicone.
Verser la crème de coco, le sucre, le beurre, le miel et le sel dans une casserole.
Faire chauffer à feu doux en mélangeant continuellement jusqu’à légère ébullition.
Couper la gousse de vanille dans le sens de la longueur et l’ajouter à la crème. Poursuivre la cuisson 20 minutes à feu moyen en vérifiant la température à l’aide du thermomètre. Celle ci ne doit pas dépasser 120°C.
Bien mélanger tout au long de la cuisson pour éviter que la préparation ne brûle dans le fond de la casserole.
Une fois que le caramel est prêt, retirer la gousse de vanille et verser sans attendre dans le plat chemisé.
Saupoudrer de noix de coco râpée et réserver au frais 2h minimum.
Une fois que le caramel a durci, découper des petits carrés et les emballer individuellement dans du papier.

Préparation des fudges chocolat-noisette :
Préchauffer le four à 180°C.
Déposer les noisettes sur une plaque recouverte de papier cuisson et faire griller 5 minutes.  Attention, surveiller attentivement la cuisson est rapide. Laisser refroidir et réserver.
Faire fondre les chocolats au bain marie.
Dans une casserole, faire cuire à feu doux le lait et le beurre jusqu’à que le mélange colore et devienne onctueux.
Ajouter le chocolat fondu et mélanger.
Frotter les noisettes entre vos mains pour enlever la peau grillée, concasser rapidement et ajouter les à la préparation.
Tapisser un plat carré de papier cuisson et répartir la préparation de façon homogène. Saupoudrer de fleur de sel.
Placer au frais au moins 2h, une nuit c’est mieux 🙂
Une fois que le chocolat a durci, découper de petites carrés et les emballer individuellement dans du papier.

Offrir ces petites gourmandises dans des pots en verre réutilisés ou des rouleaux de papiers toilettes transformés en pochettes (Voir plus haut).

On vous souhaite à tous de Joyeuses Fêtes de Noël et une bonne année !

fudge

 

 

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. Marie dit :

    Très bel article plein de vérités (malheureusement trop oubliées sous les couches du marketing consumériste de Noël…).
    J’adorerai goûter ces caramel !!!

    1. Makadamiam dit :

      Merci Marie ! Il n’est jamais trop tard pour changer. Et pour les caramels, c’est quand tu veux ! On a du stock 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.